FGF FO - FO Fonctionnaires
Connexion
 
Menu
 
 

 

Vous n'avez pas encore de compte. Vous pouvez en créer gratuitement en remplissant simplement le formulaire. Vous pourrez alors accéder de façon privilégiée à des contenus. Celà ne vous engagera aucunement avec FO-FGF.

Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

LA NOUVELLE TRIBUNE

La Nouvelle Tribune N° 425
Posté le 28/09/2020
 

Pièces jointes

Partager sur

La Nouvelle Tribune N° 425

Cliquez pour rendre cette question favorite
◄ Précédente   ressource 2 sur 401   Suivante ►
 

Liberté et indépendance

La rentrée traditionnelle de septembre remet en avant le coronavirus. Après un printemps de confine- ment, puis un déconfinement progressif, faisant la une de tous les médias, ceux-ci ont changé leur communication durant les vacances estivales abandonnant leur présentation anxiogène et faisant même passer le virus au second plan. En effet, excepté le département de la Mayenne souvent cité et le Puy du Fou où 9 000 personnes étaient autorisées à participer au spectacle, la crise semblait presque évanouie...

Mais dès la fin du mois d’août, le gouvernement reprenait sa communication chiffrée sur le nombre de personnes contaminées, hospitalisées et hélas décédées.

De nouvelles mesures de protection sont imposées comme le port du masque en ville, et la prolongation de mesures restrictives permises par la loi est même évoquée jusqu’en mars 2021.

Il n’est pas question ici de minimiser ce virus, ni remettre en cause les chiffres du gouvernement. Pour autant, notre libre arbitre ne nous empêche pas de nous interroger sur ces 2 mois d’été sans avoir une presse anxiogène sur le sujet et cette relance dès la rentrée.

Nous interroger aussi sur le fait que le premier employeur de ce pays (l’Etat) n’ait pas jugé bon ni nécessaire de dépister ses agents, voire les enfants scolarisés, alors que le virus semble se réactiver.

Nous interroger sur le fait que le gouvernement et la Ministre de la transformation de la fonction publique nous propose de nous réunir tous les 15 jours pour faire un état des lieux de la situation sanitaire mais refuse d’ouvrir des concertations et négociations sur les salaires, les carrières, les effectifs et les conditions de travail.

Pour la FGF-FO, la santé et la sécurité des fonctionnaires et agents publics a été une priorité dès le début de l’épidémie.

Nous n’oublions pas le manque criant de matériel de protection, notamment les masques, pas plus que nous n’oublions les mêmes hommes et femmes politiques nous disant alors que les masques n’étaient pas utiles....

Évidemment il n’y en avait pas assez à distribuer...

Une fois de plus sans sous-estimer l’agressivité de ce virus et en rappelant la nécessité de se protéger, nous devons aussi porter nos revendications permettant d’améliorer les conditions de travail et de vie des personnels.

Ainsi de manière systématique, la FGF-FO rappellera à la ministre et à tous les niveaux ses revendications :

- la revalorisation immédiate de la valeur du point d’indice,
- l’ouverture de négociations pour améliorer les carrières et la grille indiciaire,
- l’arrêt des suppressions de postes et une concertation de fond sur les besoins en matière de services publics,
- l’encadrement du télétravail, notamment les moyens matériels et le droit à la déconnexion,
- l’arrêt des réformes comme la réforme territoriale ou celle des retraites.

Pour la FGF-FO, l’heure n’est pas au repli sur soi mais bien à la défense des droits et garanties collectives.

Libre et indépendante, elle continuera de porter ses revendications et engage ses syndicats nationaux et sections départementales à réunir les personnels pour en discuter et réfléchir aux modalités permettant de les faire aboutir au plus vite.

Malgré un contexte compliqué, bonne rentrée à tous !

 

Confédération Force Ouvrière

Force Ouvrière

Réseaux Sociaux

  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube

FO-FGF

La Fédération Générale des Fonctionnaires Force Ouvrière (F.G.F.-F.O.), rassemble et coordonne l'action des syndicats FORCE OUVRIÈRE de fonctionnaires et d'agents publics de l'Etat et de ses établissements publics, à l'exception de ceux de " La poste" et de "France Télécom".

Elle a pour vocation principale de défendre les intérêts particuliers de ses adhérents, mais également une conception d'une Fonction publique laïque et Républicaine.

(c) 2014-2018 FO-FGF - Mentions légales
Scénarisé avec E-TIPI, Solution Digital Learning